Le choix du projet de construction du pont

C’est au cours des échanges que nous avons eu avec les représentants de la communauté de Beyen Beyen que nous avons pris la mesure des difficultés auxquelles ils étaient confrontés pendant la saison des pluies qui dure près de 4 mois en Guinée.

Les habitants de ce petit village sont majoritairement des cultivateurs qui vivent essentiellement du produit de leurs récoltes.

Pendant la saison des pluies de Juin à Septembre, Ils ne peuvent plus acheminer leurs récoltes vers la ville de Kindia pour les vendre sur le marché.

Seules quelques petites quantités sont ponctuellement transportées sur des motos à travers des petits chemins en faisant un grand détour qui rallonge énormément le trajet vers la ville de Kindia. Près de la moitié de la production est perdue car il n’y a pas non plus d’électricité pour sa conservation ou sa transformation.

De plus, les malades et les femmes enceintes qui ont besoin de soins urgents ne peuvent traverser la rivière pour se rendre au dispensaire le plus proche.

Ce sont les raisons pour lesquelles les habitants de Beyen Beyen ont demandé à l’association ADEG de les aider à réaliser le projet de construction du pont pour désenclaver leur village. Cela devenait une priorité vitale.

Compétences

Posté le

14 juin 2018